ARCHIVES 1

 

retrospective du 5 octobre 2015 au 28 janvier 2016

  1. 5 octobre, la saison des balades nautiques vient de s’achever

Il est l’heure aussi de faire le bilan de la saison de cette activité. L’exploitation de cette année est la meilleure jamais réalisée. Tous les ingrédients de réussite ont été réunis : Les algues pour la seconde année consécutive ne sont pas réapparues, l’eau même en période d’étiage n’a pas eu d’effet négatif permettant ainsi une navigation aisée. Côté soleil, nous n’en avons pas manqué, peut-être même un peu trop par sa chaleur dégagée. Quant aux visiteurs dans notre Région, ils ont été relativement nombreux dont un pourcentage d’étrangers qui devient significatif.

Ont été enregistrées pas moins de 700 sorties de bateaux permettant de faire voguer plus de 2500 personnes dont 30% d’enfants.

Cette activité, par définition, s’approchera des critères de curiosité des promeneurs à vélo sur le Canal de Berry annoncés en grand nombre dans les saisons prochaines dès l’aménagement des berges en voie verte. Une consolidation communale est à envisager pour s’adapter à ces nouveaux besoins.

  1. 5 octobre, le Prieuré St Julien a compté ses visiteurs

  1. Puce 1543 visiteurs connus et enregistrés entre le 8 mai et le 5 octobre de cette année.

  2. Puce   286 visiteurs pour les seules journées du Patrimoine des 19 et 20 septembre.

Voilà les chiffres communiqués par les propriétaires Alain et Anne GRARE. Si les journées du Patrimoine ont été préparées et organisées pour l’évènement avec la présence notamment du Chevalier Raoult du Chaine en tenue et destrier à ses côtés parmi les animations proposées, pour le reste de la saison, c’est à l’occasion du passage ponctuel devant la façade des visiteurs que les dialogues se sont instaurés permettant ce comptage.

Des étrangers en provenance de l’Illinois, de Toscane, de Belgique, Angleterre, Luxembourg et Hollande ont été notés. (Quelquefois hôtes de la Chaume des Buis).

L’ origine des visiteurs est de trois types,

  1. Les locaux, en petit nombre, excepté pour les journées du Patrimoine,

  2. Ceux en provenance d’une distance moyenne (50 km) : relativement nombreux (ex : Bourges),

  3. Les extérieurs, en provenance de Régions diverses : Normandie, Bretagne,, Nord Pas de Calais, Paris et Région parisienne.

L’adhésion au réseau européen clunisien a été d’un grand effet. Soit il a séduit les connaisseurs de cet Ordre soit il a suscité la curiosité de ceux qui le connaissait moins. La presse a contribué favorablement à ces visites in situ.

Les animations ont porté leur fruit de notoriété dans ce domaine. On notera des retours d’avis intéressants car ces visites ont permis au village de se faire apprécier (beau village, bien fleuri et entretenu, possibilité de restauration dans un joli cadre permettant de recevoir en nombre des groupes comme celui qui est prochainement attendu de 40 personnes venant de l’Indre).

La température, ces jours derniers, est restée douce mais le temps a été incertain tout en permettant de dire qu’il s’agit d’un beau début d’arrière saison. De bonnes raisons pour avoir permis aux derniers amateurs de promenades nautiques de découvrir nos belles eaux dormantes d’automne.

Maintenant la saison est terminée et il va falloir penser à préparer l’hivernage de nos bateaux. Ce sera chose faite dans les tous prochains jours.

  1. 9 octobre, les travaux de restauration au théâtre

Une nouvelle tranche de travaux de restauration dans le théâtre gallo-romain a débuté début septembre. Monsieur Ponsot, Architecte des Bâtiments de France et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Centre Val de Loire suivent de près ce chantier de restauration dont ils ont la charge. Ces travaux sont réalisés par la société Jacquet de Bourges,

habilitée à exécuter de tels travaux.

Le mur d’avant scène est remonté pierre par pierre

Le 9 octobre, une réunion de chantier à laquelle la Commune a participé a permis de voir l’avancement de ces travaux de réfection du mur d’avant scène très éprouvé par le temps et qui menaçait de s’écrouler. Travail minutieux qui nécessite aucune interprétation tout en s’inspirant de techniques modernes conduisant à limiter le vieillissement et qui exige un respect des matériaux antiques de manière à se rapprocher le plus possible de l’oeuvre réalisée il y a de très nombreux siècles.


Les travaux de valorisation du site

Ces travaux sont en constante progression. Ils ont commencés dès le début 2015 et s’étaleront tout au long d’une décennie. Ils ont pour but de valoriser le Site Gallo romain à partir de son théâtre et des bâtiments qui l’entourent  dans sa partie haute de manière à y installer à terme un Centre d'interprétation.


La première tranche a permis de travailler sur la réfection de la maison qui domine le théâtre. Aujourd’hui la toiture, les crépis intérieurs et extérieurs sont faits. Le sol est en voie de réfection. Cette maison doit recevoir encore des fenêtres et huisseries neuves avant la fin de cette année. Sa grange voit sa toiture en cours d’adaptation et réfection en petites tuiles sur une redistribution des espaces. Ce corps de bâtiment servira aux ingénieurs chargés des fouilles qui restent à réaliser sur les nouveaux espaces cédés récemment par la Commune (actés le 8 septembre 2015).


Cet ensemble sera le premier parmi les édifices acquis ou encore en cours d’acquisition inscrits au programme de rénovation et d’aménagement du Site d’interprétation où devrait être mis en bonne place notamment des vestiges lapidaires retrouvés sur la zone et stockés encore à Orléans.

Vues de l’avancement des travaux

Affiche 40x60 disponible en mairie

et à l’église St Julien

Visite scolaire d’automne

Conjointement à cette réunion de chantier, quoi de plus sympathique que de rencontrer fortuitement une classe venue en bus de l’extérieur arpenter la pelouse des thermes qui jouxtent le théâtre gallo-romain guidée par les bénévoles du CAP et les professeurs pour découvrir cet édifice et l’Histoire qui va de pair. Le beau temps était de la partie. En voici une image prise sur le vif :

  1.   8 novembre, Soirée Jazz pour le concert annuel du CAP

En l’église St Julien de DREVANT (16h30), et à l'occasion de la 14ème édition de son concert d'automne, le CAP a eu la fierté de recevoir "ACOUSTIC JAZZ BAND".

En apportant avec eux toutes les teintes de la Nouvelle-Orléans, ces musiciens fidèles à "l'esprit Jazz" ont transporté sans aucun doute les quelques 140 spectateurs de ce dimanche après midi tout droit dans les années 1930-1940 pour «un voyage de plaisir musical à partager» devise d'ACOUSTIC JAZZ BAND.

Avec un répertoire de près de 250 thèmes, ses 8 musiciens qui le représentent, dont le point d'attache demeure encore et toujours PIANOCKTAIL, lieu de Jazz de la MJC de MONTLUCON, sont issus de courants musicaux et de pratiques différentes. Leur force, est de s'être tous élevés dans un même berceau, celui du JAZZ  NEW ORLEANS surtout et des grands standards du MIDDLE JAZZ (ou SWING).


Les musiciens d'AJB ont d'ailleurs eu l'occasion de se confronter à des musiciens de grande notoriété, tel le trompettiste Bill COLEMAN, le pianiste Bernard DESORMIERES........

  1. 20 octobre, un vol migratoire sur Drevant

En cette période de l’année, il n’est pas rare, à l’écoute de cris caractéristiques assez rauques mais très spécifiques, de lever la tête et de voir ces vols de grues en formation qui étonneront toujours les être humains que nous sommes.


À bonne hauteur pour être à l’abri de ceux qui leur voudraient du mal mais suffisamment bas pour observer le sol et les terrains ou marécages susceptibles de leur offrir hospitalité le moment venu pour faire une halte sur ce long chemin qui leur fait traverser l’Europe afin d’atteindre des contrées africaines et bénéficier ainsi de températures clémentes pendant l’hiver.


Nous les reverrons au printemps prochain lorsqu’en sens inverse elles regagneront leur territoire d’origine.


Très beau spectacle naturel qui interpellent petits et grands.

Acoustic Jazz band à Drevant

Un tout
 petit aperçu
musical.Concert_du_8_novembre_2015.html

Sur invitation des organisateurs, les spectateurs ont pu apporter des cadeaux et jouets destinés aux enfants défavorisés de la Croix-Rouge. L’équivalent de trois grandes hottes de Père-Noël a été rempli à cette occasion.

  1.   9 novembre, La récolte des sucrines berrichonnes !

  1.   10 novembre, de nouveaux panneaux

  1.   11 novembre, l’hommage aux Morts pour la France

Nous avions fait état en août dernier de plants de sucrines à la Loge de vigne en Centre bourg. Depuis, ces dernières ont bien profité puisque elles sont arrivées à maturité. Bernard Courtaud est fier de nous présenter sa production. Selon ses recherches sur internet, certaines sont formées différemment en «courge» ou en «citrouille» ou encore diversement colorées selon pollinisation rapprochée, issue de plants communs.


Quoi qu’il en soit, elles feront le plaisir de ceux qui vont les accommoder tant les recettes sont nombreuses. On dit que les sucrines sont dotées d’un goût très subtil et très fin dans la gamme des comparaisons avec les citrouilles et potirons dont elles sont cousines.


Vive le Berry !

A Orléans, le 4 novembre, deux adjoints et notre jardinière communale, ont reçu des mains du Président de l’Agence Régionale pour le Fleurissement, au nom de la Région Centre Val de Loire, la première fleur du label «village fleuri».


Fière de cette distinction, la commune a placé aux quatre entrées du village le panneau instituant la distinction décernée.

Par une journée plus printanière qu’automnale, le dépôt de gerbe au Monument aux morts a été suivi par un nombre d’habitants plus soutenu que d’habitude et une majorité de conseillers municipaux. Après lecture de la lettre du Ministre délégué aux anciens combattants, Mr Todeschini, Mr le maire a invité les habitants à se rendre au cimetière pour observer une minute de silence devant les tombes de nos soldats. Ce fut l’occasion pour Mr le Maire de raconter l’émotion qu’il a ressentie lorsqu’il a visité un cimetière du côté de Verdun pour se recueillir sur la tombe d’un aïeul qui repose parmi des milliers de soldats tombés pour La France, en pleine force de l’âge de 1914 à 1918.

Photo bernard Courtaud

Photo Daniel Delacoult (Meillant)

  1.   13 novembre, une date qui marquera les esprits

L’horreur décrite par la presse écrite, parlée et télévisée concernant les attentats de Paris restera gravée en nous à jamais.


La commune ne peut rester insensible à tant de haine et de lâcheté déployées sans manifester sa solidarité aux victimes et familles concernées.


Le premier hommage que nous rendons à ces personnes assassinées de façon barbare est de mettre immédiatement nos drapeaux en berne aux frontons de notre mairie et de l’école.

  1.   14 novembre, le vin nouveau

Le vin se boit avec modération, c’est un fait, mais n’oublions pas qu’il est surtout l’une des bases de notre Culture, au sens le plus noble qu’il soit. En effet, n’existe-t-il pas mille façon de préparer sa vinification en exploitant le mieux possible le terroir argileux ou minéral dont il est issu et les qualités propres à son cépage ? L’équipe CAP, met tout son savoir chaque année pour que la cuvée nouvelle (quelques bouteilles) soit à la hauteur de l’implication consacrée. Pour 2015 c’est gagné, sa robe rouge teintée de cuir est agréable à regarder et à boire, il ne laisse pas indifférent le palais... C’est plus qu’encourageant et tellement plaisant à voir les participants ravis de partager ce moment de dégustation.

  1.   10 décembre, le Centre Communal d’Aide Sociale fête les Anciens

Le Centre Communal d’Action Sociale de DREVANT a proposé à l'occasion des fêtes de fin d'année aux Anciens de la commune de choisir entre un colis de Noël ou un repas pris ensemble au restaurant. Ainsi, les membres du CCAS livreront cette semaine, à domicile, 26 colis et porteront 5 confections de chocolats à ceux qui sont en résidence. Ce sera l’occasion de bavarder un peu avec eux et de souhaiter de bons vœux.

Quant au déjeuner, il a eu lieu le jeudi 10 décembre au restaurant Le Saint Jean II où 53 convives  de tous âges, amis, relations en présence de Monsieur le Maire Bernard JAMET et membres du Conseil Municipal se sont retrouvés pour partager avec eux  ce moment de convivialité.

  1.   14 décembre, le Bulletin Municipal prêt à être distribué

L’équipe municipale aidée de bénévoles a préparé le bulletin municipal 2015.


Les médias informatiques et télévisuels supplantent désormais dans bon nombre de cas le papier. C’est oublier que certains de nos habitants n’ont pas internet ou de Smartphone à disposition. Voilà pourquoi, à leur intention, cette brochure permettra de prendre connaissance de ce qui s’est passé sur notre commune au fil des mois et pour d’autres de se remémorer les principaux rendez-vous, voire de garder le document, pour mémoire, au fil des ans.

  1.   14 décembre, Noël n’est pas loin, apparaissent les illuminations....


Le bulletin municipal, appelé aussi «le petit journal», sera distribué dans les boites aux lettres de chaque famille entre le 15 et 20 décembre. trouvera joint au document la carte Voeux de la Municipalité annonçant les voeux du 8 janvier prochain à la salle des fêtes à 18heures,  la lette «edito» du Président du Smirtom et le très attendu calendrier de ramassage des OM.

et d’autres vont suivre...

Voir les photos de ce déjeunerhttps://goo.gl/photos/QsCp8Eho24M656AG8
  1.   18 décembre, le repas de fin d’année des enfants

  1.   8 janvier, les voeux de Mr le Maire

Ce jour là les conditions sont toutes réunies pour que ce soit la joie totale. : le dernier jour de classe de l’année, celui où on part en vacances, celui où les petits plats sont mis dans les grands au restaurant scolaire, le tout juste quelques jours avant l’arrivée du Père Noël. Alors ? quoi de mieux !


Fabienne, Simone, Virginie étaient superbement préparées à ce rendez-vous pour un déjeuner hors du commun. Tout leur savoir, tout leur dévouement,  tout le «plaisir de faire plaisir» ont été mis en oeuvre pour contenter nos petits écoliers.


Au moment où l’on est passé pour faire quelques photos, on a pu voir de magnifiques assiettes du plat principal qu’était un rôti de veau garni de haricots verts montés en fagots liés par une fine poitrine fumée.


Pour l’occasion, il y avait un peu plus de tolérance lorsque la joie exprimée dépassait les limites habituellement consenties.


Desserts, mignardises, rien n’a été oublié pour faire de ce repas, un repas presque comme les grands !


Vive Noël !

Cette cérémonie des voeux est vraiment un moment de convivialité partagée entre villageois exprimant son appartenance et son unité communales.


Monsieur le Maire, Bernard Jamet, a invité les habitants à se réunir ce vendredi soir, fin de semaine et fin d’après midi de manière à gêner le moins possible son rythme habituel de vie.


Ainsi, une centaine de personnes comme le relate le Berry Républicain le lendemain matin, était présente à la Salle des fêtes de Drevant où se déroulait la cérémonie.


Le discours de Mr le Maire a été axé tout de suite sur la situation tragique vécue par les Français à l’occasion des odieux attentats de fin d‘année. Notre totale solidarité accompagne tout ceux qui ont été meurtris et que nos voeux n’ont de valeur que si nous prenons en compte notre engagement pour que tout soit mis en oeuvre afin d’endiguer de tels phénomènes de société générateurs de violence.


Une part importante de son élocution est allée aussi vers les travaux commencés de la déchetterie, porteuse d’activité sur notre territoire. Les travaux liés à la RD 97 sont toujours d’actualité, le «bouclage» financier n’étant pas tout à fait encore terminé. S’il se concrétise dans les prochaines semaines, on devrait voir voir les premiers travaux dans le second semestre 2016.

La maison d’accueil devrait également voir le jour cette année dès lors que le transfert du local d’exposition estivale aura été effectué. Pour cela, une convention DRAC devra être établie pour que la Mairie prenne location de la maison en surplomb du théâtre, dédiée à l’interprétation des vestiges trouvés sur le site animée par le CAP.


Mr le Maire a  fait un bilan de ce qu’a représenté les investissements et les actions lancées. Ses félicitations ont été adressées au Personnel communal qui s’est investi pleinement à leur réalisation en mettant l’accent sur la satisfaction des prix qui ont été décernés à Drevant pour le premier prix de fleurissement  du Département et l’octroi du label de première fleur obtenu de la Région Centre Val de Loire.

Photos Janine Julien

  1.   11 janvier, le 1er Conseil Municipal de l’année

Le premier Conseil Municipal de l’année s’est tenu hier 11 janvier 2016.


L’ordre du jour a été respecté. Il avait pour sujet notamment la mise en place des entretiens annuels des Personnels communaux liés au Centre de Gestion du Département.


Ont été examinés divers travaux et leurs devis à mener dans le cadre de l’amélioration de l’accessibilité aux édifices communaux aux personnes à mobilité réduite ou malvoyants.

  1.   28 janvier, le Canal de Berry à vélo, Vote du budget  2016

Le 28 janvier s’est tenu la réunion du Syndicat du Canal de Berry, à Bourges. Mme Fénoll, Présidente du Syndicat a fait adopter le budget 2016 permettant ainsi de travailler dès maintenant à la préparation de la mise en oeuvre.


Deux programmes étalés sur dix ans. L’aménagement impactant Drevant faisant partie du premier programme qui débutera probablement dès 2017.

Cette année 2016 sera mise à profit pour réaliser notamment deux études, l’une sur l’aménagement nécessaire du parcours, l’autre sur le diagnostic technique de l’état actuel du Pont de la Tranchase en vie d’évaluer financièrement le coût d’un réhabilitation partielle afin qu’il puisse être emprunté par les visiteurs à vélo.


Le Berry Républicain du 6 février en parle :

(De la date la plus récente à la date la plus ancienne)