LE SITE ARCHÉOLOGIQUE

 

l’architecte Hazé  a été l’un des premiers a mettre en relief la richesse archéologique de Drevant.


C’est en 1834 qu’il a commencé ses fouilles. Il nous a laissé de nombreux relevés qui font référence aujourd’hui. (Dessins présentés)

Un programme de fouilles a été conduit pendant près d’une dizaine d’années. Il est aujourd’hui fini et va laisser place à un programme de restauration. La commune de Drevant travaille en harmonie avec les service de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Orléans (DRAC), maître d’ouvrage.


L’aménagement et la restauration doivent conduire à l’exploitation à moyen terme de l’édifice du théâtre à des fins de représentations culturelles.


Tout au long de l’année (excepté Juillet/Août), depuis plusieurs années, l’association CFAC, habilitée et reconnue par la DRAC, propose des visites pédagogiques pour scolaires et groupes (voir visites du Site archéologique). Le rôle du CFAC est d’accompagner par des actions culturelles la valorisation du Site.


C’est tout près de ce cadre exceptionnel que se déroulent tous les deux ans, les Derventiales, journées de reconstitution historique axée sur l’époque Celte et romaine. (voir les Derventiales).

 

La tête d’enfant trouvé au Sanctuaire est désormais exposée au Musée St Vic de St Amand Montrond

Un théâtre gallo-romain

  1. -85 m de diamètre extérieur

  2. - 27 m de diamètre de l’orchestra

  3. - 2,8 m la hauteur du mur de l’orchestra

  4. --de 5 à 8000 spectateurs


Un sanctuaire

  1. -78 m de côté

  2. - des portes monumentales vers le forum

  3. - un fanum (visuel végétal)


Des thermes enfouis

  1. -un établissement pour hommes

  2. -un établissement pour femmes

alimenté en eau par aqueduc


Des vestiges d’une basilique

- restes d’un édifice supposé servir de dépôt pour la nuit de matériels ou animaux pour voyageurs de passage.

Janvier 2012 : La Revue archéologique du centre de la france (Racf) a mis en ligne sur Internet un article : Le sanctuaire gallo-romain de Drevant (Cher) : état des connaissances et nouvelle approche archéologique des façades sud et est par Frédéric Méténier

Cet article émanant des plus hautes instances culturelles fait honneur à Drevant car, outre le développement axé sur les murs du sanctuaire, il traite le Site archéologique dans son ensemble, avec les acteurs anciens et récents pour la valorisation de ce patrimoine exceptionnel en Région Centre.